Conseils sur la posture au travail

Le 5 mai 2012 | ostéopathie, pathologie | Commentez

Vous souffrez peut-être, comme de plus en plus de personnes, de douleurs liées aux positions maintenues et/ou aux mouvements répétés au travail. Ces douleurs coûtent de plus en plus cher aux entreprises et à la sécurité sociale aussi bien pour leurs indemnisations que leur prise en charge médicale. Elles se sont vues attribuer le qualificatif de « troubles musculo-squelettiques » (TMS).

Quels  sont les TMS les plus fréquents ? Quelles sont les causes vraisemblables à ces TMS ? Que faire ?

Les lombalgies (douleurs lombaires) sont souvent liées au maintien d’une position debout statique prolongée. En l’absence de mouvement et avec la charge (poids du corps et plus) Les disques inter vertébraux se déshydratent progressivement et perdent leur rôle d’amortisseurs. Les contraintes se répercutent alors dans, et autours des articulations, provoquant des douleurs qui ne cesseront qu’à la mise en décharge de la colonne vertébrale.

-          Marchez le plus possible pour soulager vos disques de la contrainte statique

-          Renforcez votre sangle abdominale pour soulager vos lombaires

Les cervicalgies et dorsalgies (douleurs dans la nuque ou entre les omoplates) sont la plupart du temps liées à une mauvaise posture  assise prolongée ainsi qu’à l’utilisation statique ou répétitive des bras.

-          Asseyez-vous au fond de l’assise de votre fauteuil

-          Rapprochez votre fauteuil le plus près possible du plan de travail

-          Evitez d’éloigner trop vos bras de votre corps

Les périarthrites scapulo-humérales (PASH) sont des douleurs et inflammations des tendons profonds et bourses séreuses de l’épaule. Elles trouvent très souvent leur origine dans le maintien d’une élévation importante (abduction) maintenue du membre supérieur.

-          Essayez de rapprocher le plus possible les coudes de vos flans dans toutes les tâches de préhension

-          Reposez autant que possible vos avant-bras sur votre plan de travail

Les épicondylites (tennis elbow) sont vraisemblablement liées au serrage d’objet et à l’utilisation concomitante de l’articulation du coude.

-          Evitez de serrer trop fort les objets que vous manipulez.

-          Evitez de plier le coude tout en portant la paume de main vers le bas (flexion-pronation)

Les tendinites du poignet et le syndrome du canal carpien semblent trouver leur origine dans une mauvaise position de la main et du poignet lors du serrage d’objets.

-          Evitez de serrer trop fort (pouce-index ou doigts-paume)

-          Evitez la position maintenue d’inclinaison ulnaire (illustration ci-dessous)

Thomas Locher, Ostéopathe D.O.

Add A Comment