Médecin ostéopathe, kiné ostéopathe, ostéopathe exclusif…

Le 21 mai 2012 | ostéopathie | Commentez

« Je préfère aller voir un médecin ostéopathe pour me faire manipuler le dos, c’est plus prudent ».

« Je préfère aller voir un kinésithérapeute ostéopathe pour me faire manipuler le dos, car c’est remboursé par la Sécurité sociale ».

Ces phrases entendues ça et là matérialisent des idées reçues très répandues sur l’ostéopathie, et méritent, en tant que telles, quelques explications et un léger recadrage.

Les ostéopathes exclusifs (ni médecins ni kinésithérapeutes) seraient moins compétents et plus « dangereux » que les médecins ostéopathes ou kinésithérapeutes ostéopathes. Cette hypothèse est entièrement fausse et repose sur le piédestal de la médecine traditionnelle universitaire, sans tenir compte des arguments logiques suivants :

  • les manipulations et mobilisations tissulaires et articulaires réalisées par un ostéopathe sont puissantes et précises, elles nécessitent une maîtrise parfaite du geste pour être efficaces et sans danger. Une telle gestuelle doit s’entretenir par une pratique très régulière, les manipulations sont répétées de nombreuses fois par jour, ce qui permet de conserver leur précision et leur efficacité. Or, un médecin généraliste ostéopathe, qui ne fait pas de l’ostéopathie sa pratique exclusive, ne se permet pas un tel entraînement et le geste thérapeutique peut alors perdre de sa qualité et de sa sécurité ;
  • bien que les statistiques prouvent que les manipulations articulaires sont au moins aussi efficaces et provoquent beaucoup moins de complications graves que la prise de médicaments, tels les anti-inflammatoires, les rares accidents répertoriés en France depuis une vingtaine d’années concernent une majorité de médecins ou kinésithérapeutes ne faisant pas de l’ostéopathie leur pratique exclusive ;
  • les kinésithérapeutes ne sont pas habilités à faire passer des consultations ostéopathiques pour des soins de kinésithérapie auprès de la Sécurité sociale afin que le patient puisse en obtenir le remboursement. Cette astuce constitue une véritable fraude à la Sécurité sociale aussi bien concernant le praticien que le patient pour sa complicité.

Ces considérations générales nous permettent de définir une vision beaucoup plus réaliste :

vous n’avez pas plus de risque à pousser la porte d’un ostéopathe exclusif que celle d’un médecin ostéopathe ou kinésithérapeute ostéopathe. De la même manière, vous n’avez pas plus de chance de tomber sur un ostéopathe compétent si il est médecin ou kinésithérapeute…

Thomas Locher, Ostéopathe D.O.

Add A Comment