le nourrisson, plagiocéphalie

Le 21 septembre 2012 | pathologie | Commentez

Le motif de consultation le plus fréquemment rencontré en ostéopathie chez les bébés est la plagiocéphalie. La plagiocéphalie se caractérise par un aplatissement de l’arrière du crâne qui apparait dans les 6 premiers mois de la vie.

Les contraintes exercées sur le crâne et le rachis cervical du nourrisson à l’accouchement sont parfois traumatisantes et laissent des séquelles sur les tissus conjonctif. Les douleurs, si elles persistent, provoquent un inconfort à la rotation de tête du cotés des lésions tissulaires. Le bébé a alors tendance a dormir avec la tête toujours tournée du même côté. la partie postérieure du crâne ,encore molle, s’aplatit progressivement jusqu’à provoquer dans certains cas une déformation du massif facial du nourrisson.

Si rien n’est fait, la croissance de la face gomme les effets de la plagiocéphalie et les cheveux masquent à l’âge adulte l’aplatissement postérieur du crâne. En revanche, l’asymétrie générée à la base du crâne induit un vrillage du rachis cervical lors de sa croissance et des conséquences fonctionnelles sont à craindre à l’âge adulte (torticolis, cervicalgies, arthrose cervicale…)

Thomas Locher, Ostéopathe D.O.

Add A Comment